Page 144

128

LA

DOMINIQUE.

louer de leur activité ; pas un seul exemple d'un nègre quittant ses travaux pour aller s'accroupir, les bras croisés, sur quelque terrain inculte. Il a adopté, pour ses exploitations, le système de l'entreprise, agréable tout à la fois aux deux parties. Au lieu d'avoir, comme autrefois, sur les bras, 2100 esclaves ou apprentis, il n'emploie aujourd'hui que 600 travailleurs libres, et espère trouver une grande économie dans ce changement; enfin, il prend des mesures pour donner plus d'extension à ses plantations de cannes. » J'ai eu, depuis, l'agréable confirmation de cette dernière circonstance du rapport ci-dessus. Un soir, accompagné du gouverneur et de notre ami Bellot, je montai à cheval pour aller jouir d'une vue fort renommée dans le pays, celle que domine une des collines qui bordent la vallée de Roseau, et qu'on appelle WaterWaren. Arrivé sur les lieux, j'y trouvai une des habitations gérées par notre ami Laidlaw. Devant nous était un amphithéâtre de montagnes des formes les plus romantiques, et couvertes des plus beaux arbres; à leur pied, serpentait une vallée inculte où se déployait la plus exubérante végétation. Aucune description ne pourrait rendre ce tableau; mais ces beautés allaient bientôt, non pas subir une dégradation dans leurs parties

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Profile for scduag
Advertisement