Page 107

ANTIGOA.

91

Le 17 du premier mois (janvier), nous avons eu un plaisir infini à visiter Newfield, établissement morave ; nous y avons trouvé, sous la direction des missionnaires, une très-bonne école et une congrégation nombreuse. Nous en dirons autant de leur établissement à Saint-Jean, que nous avons inspecté plus tard. Les Moraves ont maintenant à Antigoa 12,000 âmes sous leur direction , c'est-à-dire, un tiers de la population totale de cette île. Nous pouvons rendue hautement témoignage à leur utilité dans les îles anglaises ; là, aucun Hollandais nègre, aucun individu exploitant comme sa propriété les hommes ses semblables, ne mettent d'entraves à leurs services. A Newfield , nous rencontrâmes la voiture de sir William Colebrooke , qui nous mena à Dow'shill. En traversant une contrée des plus pittoresques, nous remarquâmes une espèce de cactus très-curieux qui abonde le long de la route ; on l'appelle Tête de Turc , à cause de la singulière ressemblance qu'il offre avec une tète d'homme, et du bouquet de fleurs dont cette tète est coiffée, comme d'un chapeau rouge ou d'un turban. La maison du gouverneur est bâtie sur une colline qui commande English-Harbour, goulet extrêmement commode pour la marine, avec une petite ville bâtie sur ses bords. A quelques

Un hiver aux Antilles en 1839-40  
Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Advertisement