Page 97

ET LA

MARTINIQUE

91

était marié. « Sa femme, bretonne de nation, douée d'un bel esprit, mais fort altier et remuant », lui conseilla de ne viser qu'à la place de gouverneur particulier et de céder celle de Gouverneur général à un personnage qui lui procurerait la somme dont il avait besoin pour aller s'établir à SaintChristophe. L'avenir ferait le reste. Cette idée eût été irréprochable si le sentiment de résignation qui la faisait naître avait été sincère. Il ne l'était pas. De là vinrent tous les malheurs. Lagrange accepta cette combinaison. Un parent de sa femme, un sieur de Quérolan,1 un Breton, qui devait être associé à ses projets, se chargea de faire les démarches nécessaires pour découvrir un Gouverneur général complaisant. Le lecteur sait déjà que ce personnage est M. de Poincy. Ce chef d'escadre, homme de naissance illustre2 » l'une des 1 D'après les documents coloniaux ; mais ce nom doit s'écrire Kerroland. 2

La famille de M. de Poincy étant passé à Saint-Christophe avec lui, et, après lui, à la Martinique, il estnécessaire que nous en donnions ici le détail. Jean de Longvilliers, de la seigneurie du même nom (à deux lieues de Montreuil-sur-Mer), fils de Gilles de Longvilliers (ce nom s'est altéré en Lonvilliers) seigneur d'Armenencourt, fonda la seigneurie de Poincy (en Brie, près Meaux.) Son fils Jean II, captaine de la compagnie Praslin, épousa le 18 novembre 1566, Sophie de Choiseul, fille du chevalier de Choiseul seigneur de Montreuil, et de Marguerite de Lescoux. De ce mariage, trois enfants : I. Charlotte de Longvilliers, née vers 1570, mariée à Anet-en-Brie, le 5 mai 1592, avec Messire Florimond des Vergers de Sannois (l'un des ascendants de l'impératrice Joséphine), dont le fils vint à Saint-Christophe a ec M. de Poincy; II. Christophe de Longvilliers de Poincy, né en 1576, marié n 1608 avec Marie-Catherine de Joigny — mort à Poincy, vers 1636 (après 42 ans de services militaires) laissant cinq enfants : 1° Philippe de Longvilliers de Poincy, gouverneur particulier de Saint-Christophe, marié dans l'ile avec Anne-Marie de Rossignol, fille du capitaine Claude de Rossignol l'un des plus riches habitants; 2° Robert de Longvilliers de Poincy, gouverneur de l'île Saint-Martin, marié à Saint-Christophe, le 1 août 1649, avec Renée Giraud, fille de Antoine Giraud, premier capitaine de Saint-Christophe (des Giraud du Poyet, d'Orzon, de Crezol, écuyers (de 1667), originaires de Nantes , 3° N. de Longvilliers sieur de Tréval, sans alliance ; 4° Louise, mariée à M Roi Courpon de la Vernade, originaire de Sens, écuyer, capitaine à SaintChristophe ; et 5° Henri de Longvilliers. sieur de Bénévent, marié en 1662, à Saint-Christophe, avec Catherine de Courpon. III. Philippe de Longvilliers. chevalier seigneur de Poincy, dernier enfant du mariage de Longvilliers-Choiseul, né en 1584, chef d'escadre, commandeur de l'ordre de Malte, lieutenant général des îles Antilles, mort à SaintChristophe, le 11 avril 1660. sans alliance.

Origines de la Martinique : le Colonel François de Collart et la Martinique de son temps  

Auteur : L. Guët / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles et d...

Origines de la Martinique : le Colonel François de Collart et la Martinique de son temps  

Auteur : L. Guët / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles et d...

Advertisement