Page 37

37 « l o p p é e , la fabrication du sucre indigène a plutôt les caractères dune exploitation manufacturière que d'une exploitation agricole ; « les petites fabriques y sont à peine connues, « et le nombre des grandes usines y dépasse « de beaucoup celui des moyennes. Les fabri« cans renoncent à tout assolement ; ils culti« vent la betterave sur le même sol, dont les « engrais renouvellent la fécondité; et la plus « importante amélioration, agricole est SA« GRIFIÉE aux exigences de l'activité manu« facturière (1 ). » Ainsi, il d e m e u r e d o n c constaté a u j o u r d ' h u i , q u a n t à l'assolement, q u e l'intérêt m a n u f a c t u rier est o p p o s é à l'intérêt agricole; c'est-à-dire q u e l'avantage principal, sur lequel on s'est particulièrement étayé p o u r établir la c o n nexité d e s d e u x intérêts, est d é m e n t i p a r l'expérience. Il est évident q u e les frais de t r a n s p o r t de la b e t t e r a v e p e u v e n t avoir u n e trop g r a n d e influence s u r le p r i x de revient d u sucre, p o u r q u e les m a n u f a c t u r i e r s ne c h e r c h e n t pas a L'obtenir aussi r a p p r o c h é e q u e possible de l ' u s i n e ; c'est p o u r q u o i les fabricans cultivent la betterave s u r le m ê m e sol, en renonçant à t o u t assolement, et p a r là sacrifient, c o m m e (1) Rapport de M. Dumon à la Chambre des députés, 6 juin 1836.

Le sucre colonial et le sucre indigène  

Auteur : Louis Jacques Marc Fournier / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Le sucre colonial et le sucre indigène  

Auteur : Louis Jacques Marc Fournier / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Profile for scduag
Advertisement