Page 7

— 7 — que bénéfice ; quel prix vaut le sucre dans les autres Colonies où la France pourrait s'en approvisionner ; quelle est la surtaxe à imposer aux sucres étrangers pour préserver les nôtres de leur concurrence et leur donner le moyen de se maintenir au prix reconnu nécessaire au producteur ; quelle est l'importance du débouché qu'offrent à la France ses Colonies , et si elle pourrait en trouver un aussi avantageux dans les autres pays à sucre;si le commerce et l'industrie française sont arrivés à ce point, de pouvoir supporter avec succès la concurrence étrangère sur tous les marchés. Enfin, venant aux primes sur les sucres, voyons en quoi elles consistent ; dans quel but elles sont créées, si elles sont indispensables à la prospérité des Colonies et des raffineurs ; si leur suppression amènerait une économie de dix millions au trésor ; quelle est la cause de leur impuissance actuelle, de la fraude légale à laquelle elles donnent lieu, des moyens de réprimer cette fraude et de rendre à ces primes leur efficacité;et pour terminer, examinons la question suivante : K Une di» minution d'un tiers ou de moitié dans les droits )> sur les sucres, amènerait- elle une augmentation » de consommation assez forte pour compenser d'a» bord cette réduction dans les droits -, et ensuite » pour produire au trésor un excédent sur la rc» cette actuelle. » Pourquoi les Colonies françaises produisent-elles leurs denrées à des prix plus élevés que les antres pays à sucre ?

De quelques questions relatives aux colonies françaises  

Auteur : Félix Patron / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

De quelques questions relatives aux colonies françaises  

Auteur : Félix Patron / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement