Page 59

-

59

-

Droits sur les 150,020,076 livres sucres introduits de nos Colonies, moins les

18,600,000

livres

exportées, c'est-à-dire sur Î 3 1,420,076 liv., à 25 fr. par 1oo kil., font, dixième compris,

18,070,260

fr.

Droits sur les 1,o58,228 liv. de sucre, étranger, à 3 7 fr. 5o c., et le dixième

436,519 TOTAL

Sucre indigène

18,506,779 fr.

»

La différence entre les droits perçus d'après le tarif actuel et ceux au tarif proposé, serait donc de 11 millions, si l'on ne fait pas état des 4 millions remboursés induement sur les sucres de betterave raffinés, ou de 15 millions, si on les y comprend, comme cela doit être. Pour comprendre cette différence, de quelle quantité, les droits étant à 25 fr., faudrait-il que la consommation augmentât? De 8 0 millions de livres de sucre, si l'on ne veut compter cette différence qu'à 11 millions , et de plus de 100 millions de livres si on la porte à 15 millions. Pareil résultat est-il possible !... Je sais qu'il est de principe incontestable, que toutes les fois que l'on réduit le prix des articles de première nécessité, la consommation en augmente considérablement ; et qu'en Angleterre la diminution de 119 p. 0/0 à 12 p. 0/0 1/2 sur le droit du thé, a porté la consommation de 5,857,888 livres où elle était en

1783,

à

15,098,000

livres trois ans après ,

De quelques questions relatives aux colonies françaises  

Auteur : Félix Patron / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

De quelques questions relatives aux colonies françaises  

Auteur : Félix Patron / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement