Page 45

-

45

-

le sucre raffiné vaut pour l'exportation, qui fixe sur nos marchés le cours des sucres bruts ; et que si, par un motif quelconque, l'exportation du sucre raffiné vient à cesser, et que l'on se trouve réduit au seul débouché de la consommation, les sucres bruts deviennent sans valeur. En un mot, ces primes ont pour

but de mettre les raffineurs à même

soutenir la concurrence du dehors,

de

étrangère sur les marchés

et de donner un débouché

à nos excé-

dans, de manière à éviter que les sucres ne succombent dans nos ports, et que leurs prix ne tombent trop bas. A quelles sommes ont été fixées ces primes ? Après beaucoup de calculs et d'hésitation, elles ont été fixées à 120 f. par 100 kil. de sucre raffiné de première qualité, et à 1oo f. par 100 kil. de sucre deuxième qualité, d'où il résulte que le raffineur, outre le remboursement des droits de douane, qui sont de 24 f. 7 5 c., reçoit une bonification de 11 f. 25 c. par 5o kil. de sucre brut, qu'il exporte raffiné. (1)

(1) E n voici le détail. 100 kil. de sucre brut rendent au raffinage : 42 kil. sucre première qualité. 15 32 16 5

E

lumps ou sucre 2 qualité. mélasse. vergeoise. déchet.

100 kil. Les 42 kil. sucre première qualité reçoivent la prime à

De quelques questions relatives aux colonies françaises  

Auteur : Félix Patron / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

De quelques questions relatives aux colonies françaises  

Auteur : Félix Patron / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement