Page 44

-

44

veau débouché comptez-vous trouver dans ce pays ? Croyez-vous qu'on y consommera une plus grande quantité de vos vins lorsqu'ils viendront sous pavillon français, que lorsqu'ils étaient introduits sous pavillon suédois ou danois ? Répondez! La réponse fut : Saint-Domingue ! Saint-Domingue !... Et trois mois après des pertes immenses sont venues détruire toutes ces illusions

Ne serait-il pas à craindre

qu'il en fût de m ê m e , si on abandonnait nos Colonies , et qu'on ne réalisât la fable du Chien qui abandonne sa proie pour son ombre. Passons maintenant aux primes accordées à l'exportation des sucres raffinés. E n quoi consistent ces primes, et quel est le but qu'on s'est proposé en les établissant ? Ces primes consistent d'abord dans la restitution entière des droits de douane perçus sur les sucres bruts de nos Colonies à leur entrée en France, et ensuite dans l'indemnité que l'on a jugé convenable d'accorder aux raffineurs, afin qu'ils pussent travailler sur le sucre de nos Colonies, comme ils le feraient sur le sucre étranger, si ce sucre était introduit en France aux mêmes droits que ceux de nos Colonies. Ces primes ont pour but de favoriser l'exportation à l'étranger des excédans de sucre que la France ne peut consommer, et d'empêcher qu'ils ne s'accumulent et ne produisent encombrement dans nos entrepots. Sans ces primes, il n'y aurait pas d'exportation possible , et alors à quels prix nos sucres tomberaient-ils ? Car il est notoire que c'est le prix que

De quelques questions relatives aux colonies françaises  

Auteur : Félix Patron / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

De quelques questions relatives aux colonies françaises  

Auteur : Félix Patron / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement