Page 37

37

possible aux Colonies est donc loin de causer un préjudice véritable au commerce de la métropole. Quels sont les pays de l'Amérique où la Fance peut aller chercher du sucre pour son approvisionnement? La Havane ; Porto-Ricco ; Et le Brésil. Quels sont les articles de son sol et de son industrie qu'elle peut y porter ? Ses farines ? Non , les États-Unis d'Amérique les fournissent à 5 o et 6 0 pour cent meilleur marché. Sa chapellerie, ses draps, ses tissus de laine, de lin, ou de coton, des objets de fer ou d'acier?... Non. Elle ne peut soutenir la concurrence de l'Angleterre et de l'Allemagne. Ses vins? La France porte déjà dans ces divers pays la quantité, et souvent plus que la quantité nécessaire à leur consommation. Le tafia, le rhum, le rack , sont les boissons que la masse du peuple préfère et qu'elle aura toujours à plus bas paix. Il n'y a que la classe aisée ou riche qui boive du vin , et que le prix en diminue un peu ou qu'il ne diminue pas, il ne s'en consommera pas une bouteille de plus. La France pourra encore porter dans ces contrées , ses soieries, ses objets de mode et de luxe que Parisfournit; mais de bonne foi, de pareils articles peuvent-ils former un fonds d'échanges importans avec de semblables pays ? Il faut qu'un trafic repose

De quelques questions relatives aux colonies françaises  

Auteur : Félix Patron / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

De quelques questions relatives aux colonies françaises  

Auteur : Félix Patron / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement