Page 10

- 10 -

D u système colonial et de la manière d'y faire des changemens, si la France le jugeait indispensable. L e système qui régit nos Colonies semble répugner à nos compatriotes d'Europe, et leur paraît incompatible avec les m œ u r s actuelles. Tous leurs v œ u x tendent à le changer. Ont-ils bien réfléchi que ce qui convient à certains individus ne convient pas à d'autres, qu'il faut vouloir le bien des gens, non pas d'après ce qui est bien pour n o u s , mais d'après ce qui est bien pour eux (1). Cependant si nos c o m patriotes ont acquis la conviction qu'on peut avec avantage changer le système colonial, qu'ils l'essayent , mais que la tentative soit faite à leurs frais, et d u tout à nos risques et périls -, que le gouvernem e n t , après avoir pris toutes les précautions nécessaires pour garantir l'existence de ses sujets, lente s'il le veut toute espèce d'innovation, mais que préalablement il désintéresse les colons, car ils sont propriétaires et le droit de propriété est aussi sacré et aussi inviolable à leur égard qu'à celui des habitans de la France. Les colons sont forts de cette m a x i m e d'état, aujourd'hui devenue sacramentelle : R E S PECT A U X DROITS ACQUIS.

L'utilité publique doit l'emporter sur toute autre considération, dira -t - on ? D'accord... mais il

(1)Il est de vérité incontestable que les nègres sont beaucoup plus heureux dans les Antilles qu'en Afrique ; eux-mêmes sont les premiers à en convenir.

De quelques questions relatives aux colonies françaises  

Auteur : Félix Patron / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

De quelques questions relatives aux colonies françaises  

Auteur : Félix Patron / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement