Page 85

LA

SACCHARIMÉTRIE

83

Dès lors, je retire bien volontiers mes expressions « Analyses « sinon fantaisistes, du moins erronées » et je les remplace, maintenant que M. Riche nous a instruit, par celles-ci : « Les analyses « du laboratoire du ministère du commerce sont faites sur des bases « toutes différentes de celles qui servent au laboratoire officiel d'Arras, « aux laboratoires de MM. Pagnoul et Zukowsky, et à tous les labo« ratoires du commerce. » Mais ce fait constaté par M. Riche est énorme : quelle anarchie dans ce système de la saccharimétrie ! Gomment ! l'administration nous dit : « Vous vendez vos sucres à l'analyse : je puis donc bien établir « l'impôt sur l'analyse. » Et l'administration n'a pas pris les méthodes d'analyse de commerce ! De telle sorte que je vends mon sucre au commerce sur une richesse de 75°, 435, et que je paie l'impôt sur une richesse de 78°, 10 ! Donc, non-seulement le système de la saccharimétrie est mauvais dans sa pratique, mais il repose sur une base injustifiable. De deux choses, l'une : ou que le laboratoire du ministère du commerce prenne les bases commerciales d'analyses, ou que le commerce adopte les bases du laboratoire officiel. M. Riche, après avoir expliqué très-savamment les différentes méthodes d'analyses, dit : « L'élévation du titre se conçoit donc, et de pareils faits pourront « se reproduire, tant que les analystes n'adopteront pas comme « principe la méthode d'essai par dissolution que M. Bardy, directeur « du laboratoire central des contributions indirectes, et moi, nous « avons eu l'honneur de soumettre au jugement de l'Académie des « sciences. » Eh bien, donc, que l'on se mette d'accord ; mais ce n'est pas à l'Académie des sciences qu'il faudrait s'adresser dans cette question

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Profile for scduag
Advertisement