Page 83

81

SACCHARIMÉTRIE

d'experts de la Bourse, très-honorables, mais qui ne savent pas un mot de chimie ! N'est-ce pas dérisoire ? Mais comment a-t-on composé cette commission et lui a-t-on donné un rôle aussi considérable ? En vertu d'une loi qui a plus de 30 ans de date , et qui a été édictée 1

pour des conditions toutes différentes. Alors, les sucres se classaient en bonne 4 , fine 4 , etc., et se e

e

jugeaient d'après la nuance et le grain pour les ventes commerciales comme pour l'impôt. Chaque jour les experts de la Bourse étaient appelés par le commerce à fixer la valeur des sucres d'après ces bases. La loi a donc été rationnelle lorsqu'elle a appelé au ministère ces experts, pour fixer d'après les bases du commerce l'impôt à payer. Mais aujourd'hui tout a changé ; les sucres ne sont plus achetés sur leur nuance, mais sur leur richesse d'après analyse, et l'antique loi n'a plus aucune application raisonnable aux nouvelles conditions des sucres. Appeler des experts du commerce pour contrôler des analyses chimiques dont ils ne savent pas le premier mot, c'est, permettez-moi de le dire, insensé. Aussi, si je suis bien informé, ces Messieurs ne veulent plus accepter la responsabilité qu'on a voulu leur donner, et que la lettre de M. Riche leur attribue publiquement. Donc les garanties que la lettre de M. Riche offre à la sucrerie n'existent nullement, et encore une fois le système de la saccharimétrie est détestable. Mais de la lettre de M. Riche il ressort un fait considérable : le mode d'analyse employé par les chimistes du ministère n'est pas le même que celui en usage dans le commerce. Voici en effet les trois analyses de Paris, de M. Pagnoul et de M. Zukowsky :

1

Ce n'est pas 30 ans, c'est 54 ans. G

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Profile for scduag
Advertisement