Page 72

70

TROISIÈME

QUESTION

Résumons : L'analyse

commerciale,

d'après

laquelle j'ai

été

donné.

payé,

a

75°,435

L'analyse administrative d'Arras a donné

76°,20

Et l'analyse des commissaires experts de Paris. . . .

78°,10

Différence entre l'analyse d'après laquelle j ' a i été payé et celle de l'administration qui a classé irrévocablement mes sucres . .

2°,665

Les analyses administratives m'ont donc fait perdre par sac : 1° Par le classement

Fr.

2° Par le retard de 11 jours

10

»

1 »

Total de la perte par sac

Fr.

11 »

Mais quand on voit un chimiste aussi expert que M. Zukowski et un chimiste du talent et de l'autorité de M. Pahnoul, être presque d'accord et trouver une moyenne de richesse de 75°, 435, on est en droit de dire que l'analyse de Paris qui a trouvé 78°, 10 est sinon fantaisiste, du moins erronée; et c'est cependant elle que j'ai dû subir et qui m'a fait perdre 11 francs par sac. Comment appeler un pareil régime, où l'erreur sans appel fait la loi suprême? Comment des nations comme l'Angleterre et la Hollande, qui tiennent à la liberté et à l'équité dans leurs immenses relations commerciales, pourraient-elles accepter une pareille base de traité international? La Hollande a répondu à la proposition de la France, qui n'est prise sérieusement par personne, en proposant de son côté une base de traité fondée sur l'impôt à la consommation, voté par l'Assemblée nationale, avec quelques modifications dans l'intérêt des raffineurs. L'Angleterre l'acceptait, mais la France a répondu qu'elle ne pouvait consentir chez les nations co-signataires du traité, ni l'impôt à la consommation, ni la suppression de tout impôt,

sans une compensation pour ses

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Profile for scduag
Advertisement