Page 66

64

TROISIEME

QUESTION

qu'elle domine la situation au point de l'opprimer, ainsi qu'on va le voir tout à l'heure. Ainsi : la loi du 3 août divise la France en deux régions saccharimétriques que l'on pourrait appeler maritime et terrestre. Celle maritime comprend les cinq ports par lesquels a lieu l'importation des sucres exotiques; celle terrestre comprend les dix villes de la région sucrière qui comptent des usines de raffinage. Chacune de ces quinze localités est dotée d'un laboratoire d'essai ayant son chimiste en chef, son chimiste adjoint et ses aides. Cette science provinciale vient naturellement aboutir à une science capitale : celle-ci se divise en deux bureaux centraux placés l'un sur la rive droite, l'autre sur la rive gauche de la Seine, l'un versant ses lumières sur l'administration des douanes, l'autre sur celle des contributions indirectes. Les deux directeurs centraux ont des émoluments de 8,000 francs, et sous leurs ordres, un chimiste adjoint a 5,000 francs. Chacun des bureaux régionaux a son directeur, aux émoluments de 5,000 francs, et son chimiste adjoint à 3,000 francs, le tout, bien entendu, avec agents subalternes. — Chaque bureau a son local, son matériel complet. L'ensemble des frais de ce personnel d'élite ne s'élève pas à moins « de 219,000 francs. » Il faut donner ces détails, car, encore une fois, cette loi, peut-être encore plus que la précédente, est ignorée de la plupart de ceux qui l'ont votée et ces détails ont, ainsi qu'on va le voir, une valeur déterminante dans la question.

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Profile for scduag
Advertisement