Page 34

32

PREMIÈRE

QUESTION

croit trouver pour ses produits l'égalité devant le titrage : il ne trouvera qu'une égalité purement négative, très-réelle devant messieurs les savants du fisc qui ne voudront connaître que la richesse saccharine absolue fournie par le laboratoire; très-fallacieuse devant la raffinerie qui voudra connaître ce qu'il lui en coûte pour dégager cette richesse autrement qu'en laboratoire. En d'autres termes : les avantages de la coloration artificielle disparaissant, le sucre pur contenu dans les roux ne saurait avoir pour la raffinerie la même valeur que le sucre pur contenu dans les poudres blanches; d'où un délaissement non pas seulement proportionnel (ce qui ne serait que juste), mais forcément exagéré, parce qu'à la différence des poudres blanches, les roux n'auront pas la ressource de chercher à s'écouler sur le marché de la consommation directe. Ainsi, aux deux extrémités de l'échelle, l'exercice de la raffinerie paraît, devoir être funeste à l'industrie productrice indigène et coloniale . La raffinerie exercée refoulera d'une part les poudres blanches par la concurrence de ses vergeoises ; de l'autre, elle refoulera les roux par les poudres blanches. En d'autres termes, son monopole sortira plus formidable de l'épreuve à laquelle on prétend la soumettre. Il n'y aura plus qu'à s'incliner et à l'appeler au gouvernement de l'État... 1

Les roux des colonies se tireront peut-être un peu mieux d'affaire, pouvant être, dans une certaine limite, consommés en nature. 1

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Profile for scduag
Advertisement