Page 147

LA

145

CONVENTION

Pour l'Autriche-Hongrie, on pourrait être frappé de ce fait qu'il y a plutôt stagnation que progression, puisque, ayant donné 161 millions et demi en 1871-1872, elle ne donne plus qu'environ 154 millions pour 1875-76. Mais il y a lieu de remarquer qu'elle a fait cependant un grand effort, puisque pendant la campagne si défavorable pour tous de 1876-77, campagne où notre production s'est trouvée réduite de moitié, elle a été jusqu'à 155 millions. On comprend qu'une pareille production pouvant au besoin transiter par les États concordataires pour pénétrer sur notre marché, soit de nature à faire naître quelque circonspection. Mais ce qui achève de désorienter les esprits, c'est l'entrée en scène de la Russie, dont on avait paru jusqu'ici ignorer l'existence sucrièrement parlant. En 1871-72, la Russie ne produisait que 90 millions de kilogrammes ; c'est 245 millions qu'elle donne en 1875-76 et 250 millions en 1876-77, malgré les contrariétés atmosphériques que toute l'Europe a plus ou moins subies . Jusqu'ici, le producteur russe n'avait pas exporté faute d'avoir pu obtenir de son gouvernement la restitution des droits ou drawback à la sortie. Mais le voici aujourd'hui en possession de cette faculté et tout donne à penser qu'il la conservera. De là, dans le commerce des sucres, un facteur nouveau dont l'importance s'est révélée dès son apparition. 1

Ces chiffres et les précédents sont extraits de la statistique de M. 0. Licht de Magdebourg, qui fait autorité dans le commerce des sucres. 1

10

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Profile for scduag
Advertisement