Page 130

128

SIXIÈME

QUESTION

peut-on dire de même de celle de la France? Certes, notre pays est encore légèrement porté au protectionisme ; la question qui préoccupe dans le renouvellement des traités de commerce est de savoir si la marge de protection sur les différents articles d'importation de l'étranger sera de 30, de 20, ou seulement de 10 %· Eh bien, il existe un produit étranger que la France n'admet pas seulement en libre concurrence avec son similaire national, mais dont elle va jusqu'à provoquer l'introduction par une prime. Vit-on jamais paralogisme économique plus complet? « Pourquoi les sucres étrangers viennent-ils se faire raffiner chez nous de préférence? » demande naïvement l'un des membres du Conseil supérieur à son Président (p. 205 du volume de l'enquête) ? — « Parce que nous raffinons mieux que les autres pays... » répond imperturbablement M. Rouher. Cette réponse passée depuis longtemps à l'état d'article de foi administrative est ce que l'on appelle en peinture un trompe-l'œil : elle ressemble à la réalité, à s'y tromper, mais elle n'est pas la réalité. On peut dire qu'à l'heure qu'il est la supériorité caractérisée, en matière de raffinage, n'existe chez aucune nation. Elle a bien existé jadis et même longtemps, mais au profit de la Hollande. Un pain de sucre, que les thuriféraires de la raffinerie française arrivent donc à le comprendre, un pain de sucre n'est pas un article-Paris, où la façon prime la matière; c'est, nous venons de le voir, un objet de consommation déjà comestible sous sa forme originaire et auquel l'industrie intermé-

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Profile for scduag
Advertisement