Page 11

— 9 —

Est-il

SIXIÈME QUESTION. —

intérêt ment

exact

réel à fomenter d'importation

la réexportation

que la France ait

chez elle un grand

de sucres étrangers

après

un

mouve-

destinés

à

raffinage?

En d'autres termes : rechercher ce qu'il y a eu d'opportun dans l'émisson des deux décrets de 1 8 6 1 , dont le but indirect, mais avoué, a été de faire que la France devînt, à l'imitation de l'Angleterre, « un grand marche de sucres ».

SEPTIÈME QUESTION. —

confédération

Que faut-il penser de l'idée de la

sucrière, dont la réalisation est pour-

suivie depuis 4864? pratiquement qu'elle se

— D'abord cette idée

réalisable ; ensuite

est-il

est-elle désirable

réalise?

Étant admis que les négociations depuis si longtemps en cours ont réellement pour unique objectif la suppression des primes de la raffinerie, rechercher s'il n'est pas d'autres moyens d'arriver à ce résultat qu'une unification systématique de la législation sucrière de l'Europe.

HUITIÈME QUESTION. —

de la raffinerie des sucres?

Quel est aujourd'hui

le rôle véritable

dans la production

et le commerce

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Le questionnaire de la question des sucres : vetera transierunt ; ecce omnia sunt facta nova !  

Auteur : Romuald Le Pelletier de Saint-Rémy / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Un...

Profile for scduag
Advertisement