Page 93

326

LIVRE

CINQUIÈME

rent le fort Orange dont le colonel ne leur montra pas moins de bienveillance. Ils avaient déjà vendu leur canot et s'étaient mis en route pour Surinam, lorsque le colonel envoya après eux pour les avertir que, dans ce port, le consul français les réclamerait comme fugitifs ; il leur conseillait donc de reprendre la voie de mer, de dépasser Surinam et de débarquer sur terre anglaise, à Berbice ou à Demerary. Alors commença pour eux une série d'épreuves. Livrés à eux-mêmes, sans pilote, sans compas, un orage les surprit ; après avoir erré pendant quarante-huit heures, ils aperçurent les côtes ; mais, s'en étant trop approchés, un courant les jeta à la plage et y brisa leur canot. Une forêt sauvage, sillonnée par la mer, coupée de marais où l'on enfonçait jusqu'aux genoux, s'ouvrait devant eux ; ils s'y engagèrent, sans vivres, sans eau, si ce n'est celle qui tomba du ciel ; ils marchèrent cinq jours. Dans cette course aventureuse à travers la forêt, trois prêtres brabançons, MM. Moons, Keukemans et de Noot se perdirent, et, malgré les recherches de leurs confrères, ne purent être retrouvés. On rencontra enfin des Indiens esclaves qui recueillirent dans leur canot ces hommes errants et les conduisirent à leur maître, chez qui ils restèrent huit jours. Il leur vendit un canot, et, aidés de trois Indiens, ils purent se rendre à Berbice, où mourut M. de Nève, épuisé par les fatigues, puis à Demerary (6 juin 1799), qui, comme Berbice, était alors au pouvoir des Anglais. Le ministre protestant leur donna des vêtements, de la toile et plus de vingt-cinq guinées à chacun. Le l juillet, ils partirent pour Liverpool : M. Michel Cop mourut en route. Après un voyage de plus de deux mois, signalé par plusieurs tempêtes, ils arrivèrent le 9 septembre à Londres bien portants ; mais, de treize qu'ils étaient en partant de Siner

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Profile for scduag
Advertisement