Page 9

242

LIVRE QUATRIÈME

le p a y e u r et le r e c e v e u r avaient fait l e u r s préparatifs de départ ; des b r u i t s de c o m b a t s v e n a i e n t du pays de Waes, de la Campine, d'Enghien, de Hal, d'Ypres même; les fonctionnaires de Louvain s'étaient r e p l i é s s u r Bruxelles; l e s luttes se multipliaient dans le voisinage immédiat d'Anvers, puis

autour

de Boom, <de L i e r r e et d e C u m p t i c h

(nuit du 26 au 27 octobre); enfin, s i g n e que la situation s'aggravait malgré toutes les victoires, le pont de Waelhem était r o m p u , les t r o u p e s françaises se retranchaient d'un côté, les séditieux de l ' a u t r e ; les communications avec Anvers n'existaient plus depuis d e u x j o u r s et le général Béguignot fortifiait Malines. Cependant, des renforts de troupes a r r i vèrent soit du Nord et du Pas-de-Calais, soit de la M o s e l l e et de la M e u s e , soit de la H o l l a n d e , et s u r p r i r e n t les insurgés s u r l e u r s d e r r i è r e s . C'est ainsi que deux détachements, l'un v e n a n t de Tournai, l'autre de M o n s , se r e n c o n t r è r e n t le 27 octobre à Enghien et battirent le pays; une c o l o n n e , venant de la H o l l a n d e , après a v o i r passé par Turnhout d'où

les révoltés s'enfuirent à son approche, se rendit à

où ils avaient réuni un g r a n d n o m b r e de leurs forces. Ils é t a i e n t . dit-On, trois mille, l e u r r é s i s t a n c e fut Hérenthals

opiniâtre : ils s e retranchaient d a n s l e s m a i s o n s , tiraient par les

d'entre eux r e s t è r e n t s u r le t e r r a i n ; le ville fut b r û l é e . «Ceci s e r v i r a d ' e x e m p l e . »

fenêtres. Six cents

la m o i t i é de

écrivait Béguignot. Ces f u s i l l a d e s

ordonnées à Malines,

Bruxelles ; La r u i n e

à Anvers

d'Hérenthals ; à Leuze,

et à

t o u s les

révoltés p é r i s s a n t par Le fer ou Le feu ; à Düffel, tous c e u x qui a v a i e n t pris r e f u g e d a n s le c h â t e a u i m p i t o y a b l e m e n t massacrés

1

: c'étaient

des représailles bien

sanglantes

c o n t r e un e n n e m i s u r lequel on se plaisait si s o u v e n t à 1 Ces faits r e s s o r t e n t e x p l i c i t e m e n t des c o r r e s p o n d a n c e s insérées au Moniteur e t des r a p p o r t s du g é n é r a l B é g u i g n o t l u i - m ê m e .

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Profile for scduag
Advertisement