Page 85

CHAPITRE

LES

DÉPORTÉS

VI

SURVIVANTS

SOMMAIRE. — En m a r s 1799, c o m m e n c e la période d'acclimatation ; 160 déportés survivent à leurs c o n f r è r e s . — L e u r silence sur leurs souffrances. — I. Il n'y avait à la Guyane ni culte public ni culte privé : le crucifix et la m e s s e à l'hôpital de Cayenne. — Exercice du ministère dans les c a n t o n s . — Bonnes m œ u r s des e c c l é s i a s t i q u e s . — II. Diverses évasions : celle du 11 mai 1799 ; t r i s t e s a v e n t u r e s . — Aymé, Perlet et Parisot s'évadent a u s s i . — III. Une révolution à Cayenne : le gouverneur déposé par les colons : le pouvoir réel passe à Barbé Marbois et à Laffon de Ladébat. — 7 j a n v i e r 1800, arrivée de la Sirène qui amène un nouvel agent, la nouvelle du 18 brumaire et l'ordre de transfèrement de Barbé Marbois et de Laffon de Ladébat à Oléron.

A leur arrivée à la Guyane, les déportés furent d'une façon si violente et si générale assaillis par des fléaux de toute sorte que l'histoire des premiers mois de leur séjour sur cette terre homicide n'a été et n'a pu être que celle de leur agonie et de leur mort. Eux-mêmes, songeaient-ils à autre chose ? La destinée des uns menaçait les autres à court terme, et tel qui, la veille, avait administré à son voisin les consolations suprêmes, le lendemain les recevait à son tour. On mourait, on se préparait à mourir : c'était l'unique préoccupation. A partir du mois de mars 1799, il semble que la période d'acclimatation commence et que ceux qui ont résisté jusque-là soient désormais comme à l'épreuve. A cette date, cent-soixante déportés sont morts ; il en survit un

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Profile for scduag
Advertisement