Page 82

LA DÉPORTATION ECCLÉSIASTIQUE A LA GUYANE

315

A cette lettre, étaient joints: 1° le rapport de Desvieux, Boucher et Chapel, qui condamnait d'une façon si catégorique et par des raisons si décisives l'installation des déportés à Conanama ; 2° une statistique en date du 28 octobre qui constatait que sur la totalité des déportés, cinquante-huit étaient morts, vingt-deux étaient à l'hospice et qu'à Conanama il en restait cent-vingt-cinq presque tous malades. Ces renseignements officiels offraient avec la note du Moniteur un contraste bien piquant, s'il n'eût été plus triste encore ; à partir de ce moment, le Directoire ne pouvait plus douter des conditions meurtrières dans lesquelles se trouvaient les déportés et de l'urgence qui s'imposait, au nom même de l'humanité, ou de les rappeler en France, ou, tout au moins, de les placer dans des localités moins insalubres. Il est vrai qu'il ne partit pas d'autres convois pour la Guyane. Mais les récentes aventures de la Charente, de la Vaillante et de la Décade, n'étaient pas de nature à encourager de nouvelles expéditions, et la bataille navale d'Aboukir (1 août 1798) avait infligé des pertes énormes à notre marine. C'est donc la nécessité, bien plus que la clémence, et une nécessité peu honorable pour notre pavillon, qui forçait le Directoire à renoncer à cette déportation d'outre-mer. Il n'en maintenait pas moins le principe ; à la proposition que Rouchon (de L'Ardèche) faisait aux Cinq-Cents d'abandonner la déportation, les fructidoriens répondaient par les cris : à l'ordre, à l'Abbaye ! et votaient, sur la motion de Poullain-Grandpré, la mise sous séquestre des biens de ceux des déportés qui se seraient évadés. Le 17 janvier l799, le Directoire remplaça la Guyane par l'île d'Oléron ; mais cet arrêté ne concernait que les hommes politiques nominativement désignés par les lois des 19 et 22 fructidor an V ; il n'y était fait aucune mener

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Profile for scduag
Advertisement