Page 60

293

LA DÉPORTATION ECCLÉSIASTIQUE A LA GUYANE cre.

« J e t r o u v a i , é c r i t M. de B e a u r e g a r d , le m o y e n

de

le r e m e r c i e r : il mit la main sur ses yeux et m é d i t en r o u g i s s a n t qu'il a v a i t eu bien de la douleur de ne m i e u x faire. » Un seul

homme

m a l h e u r des d é p o r t é s , h o m m e

pouvoir

ouvertement

insulta

impie, i m m o r a l ,

au

obscène,

maudissant la r e l i g i o n , la R é p u b l i q u e et l'ancien

régime:

mais, « c o m m i s s a i r e près les déportés, » c o m m e on l'appelait. n'était-il p a s l ' a g e n t du D i r e c t o i r e ?

Sa haine contre eux

c o n s t i t u a i t son titre à la c o n f i a n c e de ses m a î t r e s . 1

Tandis que la Décade

avait réussi à conduire à Cayenne

tous ses p a s s a g e r s sans q u ' a u c u n s u c c o m b â t en route, il n'en fut pas de m ê m e à bord de la Bayonnaise.

Au f u r et

à mesure q u e l'on a v a n ç a i t vers les l a t i t u d e s méridionales. l ' i n f e c t i o n qui r é g n a i t dans l ' e n t r e - p o n t s ' a u g m e n t a n t a v e c la c h a l e u r ,

il se déclara

parmi

les déportés

une sorte

d ' é p i d é m i e qui g a g n a j u s q u ' à l ' é q u i p a g e . Du 2 2 a o û t au 4 s e p t e m b r e , il mourut deux m a t e l o t s et huit d é p o r t é s , dont un l a ï q u e . — « J e

confessais

2

c o n f r è r e s , écrit administrais

M.

Brumauld

publiquement

o n c t i o n , et q u a n d

ils

le

étaient

ouvertement de

mes

pauvres

Beauregard;

j e leur

sacrement décédés,

de nous

l'extrêmecélébrions

l e u r s o b s è q u e s et nous récitions près du corps les offices de l ' É g l i s e . L'état-major toléra et 1

respecta

même

cette

Mémoires Brumauld de Beauregard. I,302, 308.

22 Août, Philippe-Benoit Reyphins, vicaire de Stavele (Belgique); 23, Charles Marcé, curé de Saint-Privat d'Allier (Haute-Loire); 26 Pierre-Alexis Traynier, curé de Saint-Sornin, canton du Gua (CharenteInférieure), qui avait prêté les serments et qui les rétracta avant de m o u r i r ; 27, dans la même nuit, Buchel (Antoine-Léopold), ex-curé de D a m p i e r r e (Haute-Saône), d'un c o u p de sans, et Montils (Ignace) du diocèse de Castres, d'une trop forte dose d'émétique que lui donnaunjeunne c h i r u r g i e n ; 29, Joseph Baugey, laïque; 3 septembre, B e n o i t Chevalier, 2

chanoine de C h a m b é r y ;

enfin,

le 4, Pierre

Alanion,

chanoine

— Arch. de la marine. — C'est par erreur que l'abbé Carron seurs de la foi, IV, 273,275,) fait mourir Alanion à Cayenne.

de

(Confes-

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Profile for scduag
Advertisement