Page 57

290

LIVRE CINQUIÈME

avait été tracée. Le lendemain de son départ, vers 7 heures du malin, un bâtiment lui courait sus ; on jeta à la mer ancres de bossoir, barils de farine et de salaisons et une partie des agrès ; le bâtiment ennemi gagnait toujours : à l'entrée de la nuit, on reconnut un vaisseau rasé anglais, armé de 44 canons, l'Indefatigable. La Porte se mit en mesure d'accepter le combat ; la frégate anglaise éluda. L e j o u r venu, elle tira un coup de canon ; après quelques bordées échangées de part et d'autre, la corvette

française,

sans

être atteinte

dans

ses

parties vives, amena son pavillon. Il était cinq heures du matin et le combat avait été livré par 44° de latitude Nord et 6° 40' de longitude, c'est-à-dire dans le golfe de Gascogne, à la hauteur de Santander, au point même où le commandant des armes avait signalé le péril. Le capitaine du

vaisseau anglais passa à bord de la

Vaillante. Sir Edward Pellew (depuis, lord Exmouth) avait plus d'une fois, en Angleterre, manifesté ses sympathies pour les émigrés et les prêtres catholiques français. Ami particulier de M. Brumauld de Beauregard, c'est lui qui, en I795, l'avait transporté en Vendée avec ce malheureux Mathieu Gruchy dont j ' a i raconté la triste fin (sup. p. 145). En reconnaissant la destination de la corvette, il dut s'estimer deux fois vainqueur. Il fit monter tous les passagers sur le pont, commanda brusquement aux galériens de se séparer des prêtres ; puis, s'adressant à ces derniers, il salua de ses hommages et leurs personnes et leurs malheurs. Les hommes composant l'équipage furent envoyés sur les pontons ; la grande prison, à Plymouth, reçut les galériens. Quant aux prêtres, la prise de la Vaillante fut pour eux le signal de la liberté. En mettant le pied sur le sol anglais, ils y trouvèrent non seulement un accueil hospitalier, mais les secours matériels que, pendant tout le

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Profile for scduag
Advertisement