Page 35

268

LIVRE CINQUIÈME

Le même décret avait ordonné la déportation à la Guyane des prêtres qui resteraient dans le royaume sans avoir prêté serment ; cette disposition ne fut pas appliquée. Le 24 avril I793, la Convention la reprit contre les prêtres qui n ' a v a i e n t pas prêté le s e r m e n t de liberté et d ' é g a l i t é (décret du 14 août 1 7 9 2 ) , ou qui seraient dénoncés pour c a u s e d ' i n c i v i s m e ; m a i s elle ne l ' e x é c u t a pas d a v a n t a g e . La plupart des prêtres furent détenus d a n s les m a i s o n s d'arrêt ; les autres, e n v o y é s à Nantes, où Carrier en prit soin ; huit c e n t s e n v i r o n furent t r a n s f é r é s à Brouage on à Rochefort s u r des pontons. On connaît ces funèbres n o m s du Washington, des Deux associés, de l'Indien, les nécropoles de l'île M a d a m e et de l'île d'Aix. C'est ce qu'on appela la déportation au delà des mers, bien que ces pontons n'eussent jamais perdu de v u e les côtes de la Charente-Inférieure.

le Directoire, lorsque la loi du 19 fructidor eut p r o n o n c é de n o u v e a u le m o t de déportation et un arrêté du l e n d e m a i n la déportation à la G u y a n e , il était p e r m i s de se demander si c e t t e p e i n e serait réellement exécutée ou Sous

si le g o u v e r n e m e n t ne se verrait pas f o r c é de la s u p p l é e r

quelque autre. M a i s le succès du transfèrement de Barbé-Marbois et de ses compagnons a y a n t d é m o n t r é q u e l'opération était p o s s i b l e , le D i r e c t o i r e s ' o c c u p a de p r é p a rer d ' a u t r e s e x p é d i t i o n s . Cependant, soit qu'il n'eût pas de hâte d ' a c c o m p l i r la loi et que l ' a r r e s t a t i o n des p r ê t r e s lui par

semblât une attendit

mesure provisoirement suffisante ; soit qu'il

le r e t o u r de la c o r v e t t e qui

avait

transporté à

Cayenne les personnages politiques pour savoir quelles m e s u r e s a v a i e n t été prises par

l ' a g e n t d u D i r e c t o i r e ou

pour lui l a i s s e r le temps d'en prendre, il tarda à manifester s e s décisions. Brest, Lorient, Rochefort s u r t o u t r e ç u r e n t les p r ê t r e s ou les l a ï q u e s c o n d a m n é s ; m a i s l ' a d m i -

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Profile for scduag
Advertisement