Page 34

LIVRE CINQUIÈME LA DÉPORTATION ECCLÉSIASTIQUE A LA GUYANE

CHAPITRE

I

ROCHEFORT

SOMMAIRE. — Les trois modes de déportation, 1792, 1793, 1794. — L e s dépôts, Brest, Lorient, Rochefort ; Rochefort devient le principal, puis le s e u l . — L a prison Saint Maurice et l'hôpital de la marine. — Mélange de toutes les c l a s s e s de déportés ; l e s prêtres y sont en grande majorité. — Mgr de Coucy, évêque de la R o c h e l l e , établit parmi e u x d e s prés i d e n t s . — Son délégué, l'abbé Croizettière. — E n c o m b r e m e n t ; quelques é v a s i o n s . « On va les m e t t r e au large. »

déportation fut prononcée c o n t r e les prêtres : trois f o i s , elle fut appliquée d ' u n e façon différente. Le 26 août I 7 9 2 , L'Assemblée Législative, d é l i v r é e du veto royal qui avait a r r ê t é quelque t e m p s s e s velléités d'arbitraire, d é c r é t a la d é p o r t a t i o n h o r s du r o y a u m e d a n s le délai de quinzaine c o n t r e t o u s les p r ê t r e s q u i n ' a v a i e n t pas prêté le s e r m e n t à la C o n s t i t u t i o n c i v i l e du clergé OU qui l ' a u r a i e n t rétracté. Entre la fin d ' a o û t et le m o i s d'octobre I 7 9 2 , les prêtres, soit individuellement, soit par T r o i s fois, au c o u r s de la R é v o l u t i o n , la

quittèrent l e u r s d i o c è s e s et s'en a l l è r e n t a u x frontières ; les agents de la république ne les l a i s s a i e n t sortir de France qu'après les a v o i r d é p o u i l l é s de tout n u m é groupes,

raire.

C'était

l'exil, o u , si l'on a i m e m i e u x , l ' é m i g r a t i o n

l é g a l e et o b l i g a t o i r e .

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Profile for scduag
Advertisement