Page 26

LA P E R S É C U T I O N

RELIGIEUSE

259

paroissiens réclament en faveur du prêtre qui leur a été ôté. Plus la pétition porte de signatures, m o i n s l'autorité y est s e n s i b l e : n ' e s t - c e

pas la preuve de l'influence

q u ' e x e r ç a i t le p r i s o n n i e r ? On i n v o q u e

parfois l ' i n t e r v e n t i o n

d'un homme public, d ' u n député. S ' i l s ' a g i t d e q u e l q u e prêtre a p o s t a t , n o u s l ' a v o n s v u , la réclamation e s t h a r d i e , r é p é t é e , i m p é r i e u s e ; la République e s t en d a n g e r ! Pour un prêtre r é f r a c t a i r e , c o m m e le ton est différent ! L a pétition se glisse timide, h o n t e u s e : on sent qu'en ce t e m p s de

terreur,

Les

le s o l l i c i t e u r

d é p u t é s ne d o n n e n t

a

p e u r d e se c o m p r o m e t t r e .

qu'une apostille b a n a l e et s'en

remettent à la j u s t i c e du m i n i s t r e ; u n père c o n d a m n e la p r o f e s s i o n de s o n fils qui est prêtre ; un c o m m i s s a i r e du

Directoire écrit en faveur de son frère, prêtre (Rossignol, de

l'Aisne) : « V o u s

le s a v e z , v o u s m e c o n n a i s s e z , j ' a i

un frère p r ê t r e , j e n ' a i m e pas les p r ê t r e s , m a i s il est m o n f r è r e . . . Je ne s o l l i c i t e pas sa g r â c e . S ' i l est c o u p a b l e , qu'il s u b i s s e s o n s o r t . . . point d ' i n d u l g e n c e , qu'il d i s p a r a i s s e du sol de la l i b e r t é . . . »

Cependant, le m i n i s t r e de la police a ratifié les a r r ê t é s de l'administration centrale, le D i r e c t o i r e les a s i g n é s . Maintenant, il a p p a r t i e n t a u c o m m i s s a i r e du D i r e c t o i r e près l'administration centrale de prendre les dispositions d'exécution, c'est-à-dire d ' a c h e m i n e r s u r R o c h e f o r t o u la

Rochelle le d é p o r t é ou plutôt un g r o u p e de d é p o r t é s , car la République est p a u v r e et il faut m é n a g e r les frais. Il réquisitionne quelques gendarmes et u n e escouade de c a v a l e r i e , l'officier réquisitionne quelques charrettes : voilà le c o n v o i o r g a n i s é . L e s prêtres m o n t e n t d a n s les charrettes ; il a r r i v e p a r f o i s que le Commissaire leur adjoint des g a l é r i e n s ou d e s f e m m e s c o n d a m n é e s . Ils

partent. L e s r o u t e s

témoignent

administrations ; c e ne sont

du

qu'ornières

désordre d e s creusées par

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Profile for scduag
Advertisement