Page 195

PIÈCES JUSTIFICATIVES

428

6 août : PICARD, Mathieu, 58, c. d'Avrolles (Yonne), ass. ; Sinn. (F 7340) — 31 : Kemerchon-Cutun, 50, capitaine garde-côte (C.-duN.) ; Cay. 17 octobre : Noiron, Hilaire-Augustin, 49, c. de Mortier et Crécy (Aisne) ; App. 1800 — 19 février : ROUSSEL, Fr.-Geneviève, 57, génovéfain, c. de Neuilly-St-Front (Aisne) ; App. 4 avril : Dulaurent , J.-J., 49, cultivateur (aliàs, conseiller au parlement Maupeou, Pitou) ; Cay. 10 octobre : DAVIOT, Denis, 51, bernardin à Besançon, dom. à Villeneuve (H -Saône) ; Sinn. 1803. — 4 janvier : Noury, 19, cordonnier, Ille-et-Villaine ; Cay. 7

1

te

§ 2.

Émigrés

12 mai 1799 : NEERINCKX, Jean, 22, clerc tonsuré, novice capucin à Montaigu — ; Taupin, Pierre, 45, distillateur, intendant de l'évêque de Tréguier, tué en 1800 à Tréglamus (C.-du-N.) en combattant les bleus (sup., 325-327 et 416-417 ; infra, Déportés de la Bayonnaise, Émigrés.) 24-25 octobre 1799 : Aymé, ( J . - J . ) , 46, député aux Cinq Cents; — Perlet, Ch.-Fréd., 40, journaliste ; fonda sous l'Empire une librairie à Paris, rue de Toumon ; — PARISOT, André, 48, chan. et sous-chantre d'Auxerre (Yonne). Il périt dans le naufrage en vue des côtes d'Écosse. (Sup. 327). 3 juillet 1800 : CUSTER (aliàs Coster), Nicolas, récollet de Namur ou de Trèves ; — WAGNER (aliàs WAGENER), Jean-Michel, pr. à Wincheringen (Forêts) ; — Brochier, Hug. Jos. ; 19, vivandier ; « l'un des mauvais sujets de la Décade » (Pitou). Sup. 327. § 3. — Rapatriés Le Rocou, 21 octobre 1800 : DAVY (aliàs, DAVID) Jean-Alex , 32, vic. à Villevêque (M.-et-Loire). — GODET, Ch.-Louis, 32, c. de Renneval (Aisne). — Pavy, Jean Hilaire, 32, vic. à Faye (M.-et-Loire). — ROMELOT, Jean-Louis, 45, s-chantre à Bourges. (Cher). La Jeune Annette, 12 décembre 1800 : GERMON, Jean-Mathias, 45, vic, puis c. c de Talmont (Vendée) ; 11 Juin 1792, dénonça au district des Sables ses confrères fidèles ; rétracté ; en 1798, c. à Manières (2 Sèvres) ; après le Concordat, c. à S.-Aubin - (Id.) — FEUTRAY, J.-Marie, 42, né a dre

el

Il ne faut pas le confondre avec La Barre Dulaurent, ex-chanoine de Quimper, qui, détenu à Rochefort malgré ses quatre-vingt-quatre ans, n'échappa que par la mort (16 décembre 1798) à la déportation à la Guyane. Cf. Pièces justificatives, VIII. 2 M. l'abbé Pontdevie m'a très obligeamment fourni de précieux renseignements, puises aux archives du département, sur les prêtres de la Vendée et des Deux-Sèvres. 1

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Profile for scduag
Advertisement