Page 158

LE DIX-HUIT

391

BRUMAIRE

Cette doctrine, qui ne dérogeait guère à celle de fructidor, ne resta pas sans application. Dans plus d'un diocèse, l'histoire locale nous révèle vers cette date les tracasseries d'une administration difficultueuse, l'insistance avec laquelle les préfets réclamaient la déclaration de fidélité, les alertes continues des prêtres qui ne s'y étaient pas soumis, les arrestations fréquentes, les emprisonnements qui en étaient la suite, enfin les conditions clandestines dans lesquelles le Culte devait encore s'exercer.

IV Pour revenir à nos déportés, il semble que les élargissements furent plus lents à l'île d'Oléron qu'à l'île de Ré; ils se firent peu à peu, individuellement, et non par groupes. De décembre 1799 à la fin de janvier 1801, c'est-à-dire en quatorze mois, on peut évaluer à cent trente-neuf le nombre des mises en liberté; vingt-cinq déportés s'évadèrent dans cette période ; treize moururent. Le 21 novembre 1800, le commissaire constate qu'il ne lui reste plus que soixante-trois détenus. A partir de janvier 1801, tout état officiel nous fait défaut; mais,le 28 juin, plusieurs prêtres de Vannes, arrêtés pour avoir refusé la promesse de fidélité, viennent débarquer à l'île d'Oléron . L'île de Ré ne fut complètement évacuée qu'assez tard, témoin l'abbé Jacques Pierre Fleury, de Mamers (Sarthe), l'un des derniers qui y restèrent. En 1792, déporté à 1

Arch. de la marine. Nous donnons ces chiffres d'après les états mensuels de situation tenus par le commissaire de fin novembre 1799 à fin janvier 1801. Quatre de ces états nous manquent. Ils devaient, d'après nos calculs, concerner 76 déportés. 1

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Profile for scduag
Advertisement