Page 154

LE DIX-HUIT

BRUMAIRE

387

reconnaître une Constitution qui, loin de renier le passé, le confirmait. Les autres, et c'était l'avis de M. Émery, reprenant les arguments qu'ils avaient présentés en 1792 et en 1795 à l'occasion du serment de liberté et d'égalité et de la déclaration de soumission aux lois, estimaient que la promesse de fidélité n'entraînait ni approbation ni ratification des lois contraires à la conscience : c'était un acte de soumission passive, toute de fait, et non une adhésion doctrinale. Le Premier Consul, soit par lui-même, soit par les explications qu'il chargea ses préfets de donner, autorisa cette interprétation. De la divergence des esprits sur la conduite à tenir, naquirent deux partis que définirent les noms de fidélistes et d'antifidélistes. La promesse de fidélité fut une entrave à la mise en liberté des déportés, mais elle ne l'arrêta pas. Un certain nombre la refusèrent; d'autres, qui l'eussent faite, n'y furent pas admis. La plupart, regardant surtout à l'intérêt des âmes, ne crurent pas engager leur conscience en donnant leur signature : l'évêque de Saint-Papoul fut de ces derniers. Deux cents environ, plutôt que de signer, préférèrent fuir et y réussirent : il semble que l'administration ferma les yeux. Le Commissaire du Directoire attribuait ces évasions fréquentes non seulement au mauvais état d'entretien des fortifications de la citadelle, mais à la faiblesse numérique comme à la complicité de la garnison, laquelle, il l'avoue lui-même, était assez tristement composée Mais, quelques mois, plus tôt, les fortifications n'étaient pas en meilleur état ni la garnison plus honorable, et il ne se produisait pas d'évasions. On en peut conclure que, depuis, l'administration avait reçu l'ordre de ne pas surveiller avec rigueur. 1.

1

F

7

7398.

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Profile for scduag
Advertisement