Page 118

CHAPITRE III

L'ÎLE D'OLÉRON

SOMMAIRE. DeRochefortàl'îled'Oléron. —Lacitadelle du Château 250 déportés dont46laïques et192prêtres. Chouans, journalistes, quelques officiers ; pas de forçats. —126prêtres de Belgique,66de France. — Pour ces derniers, pas de groupes, par conséquent pas d'associations pieuses comme al'Îlede Ré. Les déportés destinés à l'île d'Oléron s'arrêtaient généralement à Rochefort et y faisaient une dernière et parfois assez longue station. Les conditions d'installation n'y étaient pas moins sommaires et moins incommodes que l'année précédente : une vingtaine de mauvais matelas de bourre que se disputaient plus de quarante personnes; pas de chaises; le plancher couvert d'une boue humide, dans les coins les baquets d'usage. Par faveur, on obtenait une chambre, mais sans y rencontrer la solitude ; on y trouvait cinq lits pour huit personnes; et celles qui partaient étaient vite remplacées. Ces faveurs, comme la nourriture, se payaient chèrement au concierge, dont la rapacité et la dureté n'épargnaient aucune vexation à ses hôtes. Le jour du départ, les bagages étaient placés sur une charrette; quant aux déportés, ils allaient, à pied, quelque temps qu'il fît, et sous escorte, l'espace d'une demi-lieue. Le chemin était détestable; au port du Martrou, ils trou-

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Profile for scduag
Advertisement