Page 112

L'ILE DE RÉ ET L'ILE D'OLÉRON

345

quarts de bouteille de vin rouge, toutes les semaines une bouteille d'huile fine, avec une forte portion de haricots ou gourganes, qui avaient vieilli dans les magasins. Les autres gagnaient l'extrémité des remparts pour acheter à

haut prix des provisions aux marchands de l'île et leur revendre à moins bon compte le vin et la viande que fournissait le Directoire. Tant que la place fut moins avarement ménagée; tant que les déportés moins nombreux purent choisir librement leurs chambres et leurs compagnons, il se forma des associations par département, par diocèse, par région. Les Belges vivaient à part, comme toujours; Savoisiens, Bretons, Manceaux, Franc-Comtois, etc., jouissaient du bonheur de se retrouver, gens du même pays, rapprochés et par une destinée commune et par les souvenirs de leur vie entière. Quant à ceux qui n'appartenaient pas à des groupes aussi nombreux, ou qui arrivaient seuls ou presque seuls de leur département, s'ils avaient gardé leur fidélité à l'Église, ils trouvaient vite des amis, non seulement parce qu'ils avaient observé pendant le cours de la Révolution la même attitude, mais parce que leur conduite provenant en général d'une foi plus ardente et plus active, les mêmes habitudes de piété, les mêmes sentiments, la même ardeur de prosélytisme formaient entre eux le principe même de l'amitié avant d'avoir créé l'amitié elle-même. Ce groupement de choix ne fut pas toujours possible. Il fallait caser les nouveaux arrivants; l'embarras matériel qui en résultait était le moindre des inconvénients. A côté des prêtres qui avaient subi l'exil, la réclusion, quelquesuns l'atroce déportation sur les pontons de Rochefort, qui avaient raidi leur conscience contre toutes les menaces, il y en avait d'autres, faible minorité sans doute (quatrevingts environ), qui, après avoir prêté serment à la Consti-

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

La terreur sous le directoire  

Auteur : Victor Pierre / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universit...

Profile for scduag
Advertisement