Page 27

dossier Il est des lieux qui subliment les êtres et l’existence, éveillent l’âme et invitent à l’amour. Oui, j’ai bien dit «à l’amour». Amateurs de sensations fortes, affamés de tendresse, il est temps de vivre l’expérience ultime: le massage tantrique. Certes, le mot rime avec lubrique. Pourtant, il n’y a rien de malsain dans l’association de ces deux mots à forte connotation sensuelle. Marie et Thierry Raes en ont inventé le concept il y a 9 ans, lors d’une séance de massage à deux au cours de laquelle Marie a alors ressenti quelque chose d’unique, au-delà de la relaxation ou de l’excitation sexuelle. Ils ont cherché à comprendre, lui dans sa connaissance du massage, elle dans ses acquis de médecine chinoise et son passé d’infirmière. Ils ont mis sur pied une technique nouvelle, un «chef-d’oeuvre collectif de célébration joyeuse» qu’ils mettent en scène dans leur sublime maison de maître de l’Avenue Albert. On y entre comme dans un temple, et c’est bien de spiritualité qu’il s’agit.

Pour Elle & Lui, pour Eux ...

Le Tantra, qui signifie «tissé ensemble», est une voie de transformation de l’être humain, qui cherche à donner une dimension spirituelle au toucher et à l’extase. Il s’agit donc également d’un réel éveil à l’érotisme. L’idée: libérer l’énergie du désir, la faire «remonter» dans le corps afin de la vivre sans jamais atteindre le point de «non-retour». Concrètement, cela signifie qu’une fois installé dans un délicieux cabinet aux lumières tamisées et aux subtiles senteurs, il faut accepter d’être allongé nu(e) sur un grand futon. Il faut aussi accepter la nudité du masseur, Thierry, ou de la masseuse, Marie ou l’une de ses 4 condisciples. Alors, une fois les yeux fermés, il n’y a pas d’autre choix que de lâcher-prise, de s’abandonner par vague à un plaisir immense, d’autant plus stupéfiant qu’il est inconnu. Avec des huiles chaudes, sous les mains, les doigts, la poitrine, les jambes de Marie, aucune zone du corps n’est taboue. Mary le sait et ne s’attarde pas «là» plus qu’ailleurs, investie d’une mission: nous éveiller à des sensations plus subtiles. Et l’on découvre, ébahi(e), la résonance tactile de l’oreille, la soie vibrante de la cheville, et le frisson de l’aisselle. Un tourbillon, oserais-je dire une révélation, qui amène à voir -et faire- l’amour autrement. Francine Burlet (Evénement Juillet 2007)

192 avenue Albert 1190 Bruxelles Tél.: 02/ 346.57.59 Marie : 0494/13.09.37 Thierry : 0489/873.573

www.maryhash.com Consultez également

www.cedes.me

pour les approches sexothérapeutiques corporelles MARS 2019 / 27

Profile for ETRE PLUS Belgique Fr

E+305  

Mensuel ETRE PLUS de mars 2019

E+305  

Mensuel ETRE PLUS de mars 2019

Advertisement