Page 20

dossier

Nous pensons que nous percevons tous un même monde extérieur, mais en réalité tout ce que nous voyons est notre propre perception. Il n’existe aucune preuve de l’existence d’un tel monde. Le mental peut lutter contre cette évidence, mais c’est pourtant vrai. L'expérience des autres individus prouve seulement leur expérience. Elle ne prouve ni notre expérience, ni l’existence d’un monde « en dehors » et indépendant de l’expérience. Ainsi, lorsque le mental, le corps et le monde apparaissent, ils apparaissent simplement comme la pensée, la sensation et la perception du moment. Chaque pensée, sensation et perception est seulement la coloration de la Conscience, tout comme l’image qui apparaît sur un écran est seulement la coloration de l’écran. Bien que les apparences changent, tout comme les images de l’écran, leur substance, la Conscience, reste toujours identique. Les physiciens quantiques, tout comme les êtres éveillés de toutes traditions, vont jusqu’à affirmer qu’il n’existe pas de continuité entre les images qui apparaissent sur l’écran, autre que l’écran lui-même ; en d’autres termes, il n’existe pas de continuité entre les apparences du mental, du corps et du monde, autre que la Conscience en amont au sein de laquelle elles apparaissent et dont elles sont issues. Le résultat est que nous avons l’illusion que le monde existe en dehors de nous et qu’il est identique pour chacun ou encore que le mental, le corps et le monde ont une contiA PRÉVOIR POUR 2020

nuité et que la Conscience est intermittente. C’est exactement l’inverse ! La Conscience est toujours présente et le mental, le corps et le monde (qui sont contenus en elle) sont intermittents. Voilà un changement de perspective radical qui est pourtant au cœur de toutes les traditions spirituelles et que certaines branches de la science redécouvrent aujourd’hui avec émerveillement. Même s’il faudra du temps pour que cette nouvelle vision imprègne le collectif humain, l’ancien paradigme opposant esprit et matière s’est effondré. Désormais, science et spiritualité s’unissent pour affirmer qu’il n’y a qu’une seule et unique Conscience sans division (non-duelle), sans limite (infinie) et atemporelle (éternelle) au sein de laquelle émerge le monde phénoménal. Un continuum de fréquences vibratoires vivantes, sans opposé, dont la substance même est faite de pure Conscience.

Se pourrait-il que la redécouverte de cette “ Unité ” sous-jacente se goûtant elle-même à travers l’apparente multiplicité soit synonyme du mot “ Amour ” ? 

Le deuil & les dimensions invisibles de la conscience

Olivier Desurmont

olivier@etreplus.be

Le « Manifeste pour une science post-matérialiste » qui en a résulté a été publié dans la revue scientifique « Explore » et sur le site Internet opensciences.org. 2 Ring et Valarino, 1998 - Sabom, 1982 et 1998. 1

RÉFÉRENCES : • « Voyage d'un neurochirurgien au coeur de la conscience » du Dr E. Alexander chez Guy Trédaniel • « Mort ou pas ? Les dernières découvertes médicales sur les EMI » de P. Van Lommel chez InterEditions • « Cette chose… » de J-J. Charbonier chez First • « La transparence des choses - Contemplation de la nature de l'expérience » de R. Spira chez Accarias/L’Originel • articles de S. Grof • pimvanlommel.nl • non-duality.rupertspira.com 20 / êt replu s

Profile for ETRE PLUS Belgique Fr

E+305  

Mensuel ETRE PLUS de mars 2019

E+305  

Mensuel ETRE PLUS de mars 2019

Advertisement