Page 14

dossier

Bien dormir… enfin !

L’être humain devrait idéalement passer un tiers de son existence à dormir, c’est l’un des ingrédients essentiels à une vie saine. Mais cela ne semble pas être le cas pour tout le monde. Or, un manque de sommeil récurrent peut avoir de graves conséquences. Il est donc important de tout mettre en oeuvre pour favoriser un sommeil réparateur, indispensable à notre équilibre ! Une étude réalisée en Belgique par NewPharma révèle que la plupart des Belges dorment mal. En effet, 54% de nos citoyens estiment ne pas dormir assez et 1/3 de la population indique dormir moins de 5h par nuit. Seulement 10% des Belges se disent satisfaits de leur sommeil ! Une autre étude, commandée par Philips à l’occasion du World Sleep Day, révèle que 82% des Belges dorment moins que les 7h30 recommandées par nuit et près d’1/4 se sentent toujours fatigués au saut du lit. Les raisons de ce manque de sommeil généralisé sont liées aux troubles du sommeil (TDS) dont 36% des individus souffrent quotidiennement. Le plus fréquent est l’insomnie qui concerne près de 75% des TDS. Les autres troubles évoqués sont le besoin irré14 / êt replu s

pressible de dormir, les picotements dans les jambes, les cauchemars, l’apnée du sommeil, le bruxisme (grincement des dents) et le somnambulisme. Il ressort également de ces enquêtes que près d’un Belge sur trois souffrant de TDS affirme ne rien faire pour tenter d’améliorer la situation ! Or, la première chose à mettre en œuvre est précisément de s’interroger sur les éventuelles causes liées au TDS et d’agir en conséquence. Des troubles graves Les effets à long terme des troubles du sommeil sur la santé vont au-delà des phénomènes courants d’irritabilité et de manque de concentration. En effet, la répétition de périodes de sommeil de mauvaise

Profile for ETRE PLUS Belgique Fr

E+.302  

L'ETRE PLUS de novembre 2018

E+.302  

L'ETRE PLUS de novembre 2018

Advertisement