Page 14

dossier

surprise d’une découverte, remise en question d’une habitude, difficulté à passer un cap, etc) nous questionne fondamentalement sur notre capacité d’écoute, d’expression bienveillante, de formulation claire, d’oser exprimer nos profondeurs dans l’authenticité, etc. Des compétences qui sont complexes et longues à intégrer mais qui, une fois intégrées, nous aident dans bien des situations. 6. Un voyage extérieur en conscience Puisque tout ceci prend corps dans un vrai voyage, à travers un désert, en traversant une mer, dans la forêt ou dans un parcours spécifique à l’étranger, nous rencontrons la différence (une autre culture, d’autres religions, un autre climat, etc), des expériences collectives à gérer (rater un avion, s’accorder sur un horaire, arriver dans un temple 3 minutes après sa fermeture, gérer un participant qui s’est blessé, respecter les coutumes d’un lieu saint, etc). Ici encore, il sera question de développer la délicatesse et l’écoute, face à ce que ces évènements provoquent comme échos en nous. Ecouter nos émotions, nos états d’esprit face à ces évènements. Pourquoi est-ce que subitement je ne supporte pas la remarque d’un guide touristique ou que j’ai une tristesse face à telle attitude d’un participant ? Toutes

témoignage Je suis une voyageuse du désert depuis 2009. J'y étais en 2011, lors du "printemps arabe". J'y retourne dès que ma vie me le permet et cette année j'attends la date du départ avec grande impatience et...sans crainte parce que le désert a été pour moi la plus belle des découvertes, de celles qui m'ont appris à retourner à l'essentiel de la vie, l'ouverture à moi-même et aux autres, l'amour de moi et tant d'autres choses que les mots ne peuvent suffirent à décrire. A chaque aventure désertique, je ris, je pleure, je chante la vie, je trouve la force et l'énergie positive qui me font avancer, qui me font grandir chaque jour un peu plus. Et l'Univers sait combien j'en ai eu besoin !

"Dans le silence infini du désert, j'écoute la voix de mon âme et je me guéris". MARTINE

ces choses font échos en nous, à notre vécu, nos blessures, nos croyances. Et c’est par la rencontre avec tout ce matériau que va pouvoir s’opérer progressivement la magie d’un voyage initiatique. Cela va nous demander une humilité importante et un niveau d’introspection qui permet d’intégrer le fil vert du voyage. Tous ces moments sont des micro-initiations en tant que telles et souvent cela confronte notre personnalité, notre ego, qui n’aime pas trop ceci. 7. La rencontre avec du sacré Nombre de voyages initiatiques, et ce depuis la nuit des temps, nous invitent aussi à la rencontre de dimensions sacrées. On peut ainsi fréquenter certains lieux reconnus comme sacrés tels des lieux de cultes, des sites naturels étonnants comme certains déserts, certaines forêts, des volcans spécifiques, ainsi que des chemins reconnus comme sacrés, des routes de pèlerinage millénaires comme le chemin

14 | AGENDA PLUS - MARS 2017

A+285  

AGENDA PLUS de mars 2017

A+285  

AGENDA PLUS de mars 2017

Advertisement