Page 13

dossier

Qu’est-ce qu’un voyage initiatique ? Par voyage initiatique, on entend un voyage d'initiation qui vous accompagne dans votre processus de développement personnel et/ ou spirituel. L’initiation est abordée comme un passage de cap(s), comportant de l’introspection, parfois des épreuves (souvent face à son ego), et puis un pas en avant vers la sagesse en ayant traversé une expérience – la rencontre avec l’autre, dépasser une peur ou accomplir un périple. L’ego est très ambivalent face à ce type de voyages : il les désire ardemment car il sait qu’il s’y passe des choses intenses et merveilleuses, et en même temps, il en a peur car cela lui demande de modifier ses habitudes pour aller encore plus vers l’essentiel et le soi profond.

Un voyage initiatique comporte souvent des vecteurs importants. 1. U  ne forme de déconnexion avec votre quotidien Il s’agit de se déconnecter des soucis du quotidien, par la déconnexion du téléphone, des courriels, des réseaux sociaux, de la lecture du courrier, des journaux, des actualités, etc. Ce processus est déjà exigeant car, l’air de rien, en quelques années, nos petits téléphones magiques et PC sont devenus si importants qu’ils nous tiennent en haleine et nous relient constamment au va-et-vient du monde. Cette déconnexion nous permet alors d’engager un autre ingrédient. 2. U  ne forme de reconnexion avec soi-même Cette reconnexion avec soi-même, elle est essentielle et fort recherchée dans les voyages initiatiques. Il y a d’abord des temps de silence pour être en connexion avec son Soi, avec l’âme. Ceci demande une communication plus épurée avec les autres, une communication plus affinée avec soi-même, qui va nécessiter un centrage important. Dans un voyage initiatique, il y a souvent des moments de silence, parfois longs, parfois

courts. Des méditations, des marches silencieuses, etc. Ces moments sont stratégiques car eux-seuls vont permettre de laisser émerger à la fois la connexion à l’âme, à la fois les vieilles casseroles de l’égo. N’oublions pas que l’un ne va pas sans l’autre. Il y a des temps de reconnexion avec son corps (par la pratique du yoga, tai chi et/ou d’autres disciplines psycho-corporelles), avec son rythme, ses douleurs, ses tensions et ses besoins. Tout cela nous emmène naturellement vers l’ingrédient suivant. 3. Une forme de détox Tout d’abord par la nourriture et les boissons. Ces voyages vont utiliser une alimentation plus légère, avec pas ou peu d’alcool, pas ou peu de viandes, avec moins de sucres, pas ou peu de tabac, pour rendre le corps plus léger, pour élever le taux vibratoire du corps et permettre une réelle détoxification du corps et de l’esprit. Ainsi l’impact d’une alimentation saine et d’une bonne hygiène de vie se fait vite sentir en deux ou trois jours sur notre état d’esprit. 4. U  n apport d’enseignement qui structure le fil du voyage Le voyage initiatique est organisé par une ou plusieurs personnes qui vous proposent d’enrichir votre cheminement par un apport d’enseignements, formels ou informels, vous permettant d’apprendre, de découvrir, de confronter l’apport avec votre vie, et qui va ensuite s’enraciner dans votre vie à mesure que vous allez l’expérimenter. Là, la perspective d’apprendre est pour certains excitante, pour d’autres, plus difficile, tout dépend du rapport à l’apprentissage que nous développons. 5. Des temps de partages La plupart des voyages initiatiques vont chercher à instaurer des temps de partages et de rencontres entre les participants à propos du fil vert du voyage. Tout ceci va demander d’instaurer un climat de sécurité, de non-jugement, d’accueil inconditionnel, ce qui n’est pas mince. L’art de partager sur des choses par définition intime (vécus de vie difficile, AGENDA PLUS - MARS 2017 | 13

A+285  
A+285  

AGENDA PLUS de mars 2017

Advertisement