Page 89

lectures du mois Charles Demoulin

coup de cœur

LE MEURTRE DU COMMANDEUR (1 ET 2)

Livrée à la nature, une maison isolée en pleine montagne. À l’intérieur, des livres, des disques. Elle appartient à un artiste de génie ayant vécu à Vienne et qui, de retour au Japon, s’est mis à peindre des tableaux Nihonga. Sénile, 92 ans, il termine sa vie à l’hôpital. Dans sa maison vit le narrateur. Un jeune peintre venant de divorcer.

Explorant le grenier, il découvre un tableau d’une rare violence : le meurtre d’un vieil homme, ‘Le Commandeur’. Une peinture qui va l’obséder. Cela d’autant plus que la jeune fille qu’il peignait disparaît soudain. Un roman profond, envoûtant, où l’auteur porte un regard sur l’art, la solitude, le sexe, la violence, la fragilité de l’individu. HARUKI MURAKAMI - BELFOND

BD

LA BOÎTE DE PANDORE

QUAND DAMAS REFLEURIRA

BERNARD WEBER ALBIN MICHEL

LEILA NACHAWATI PRESSES DE LA CITÉ

Êtes-vous sûr, à l’image de René Toledano, de ne pas avoir vécu d’autres vies ? Alors qu’il assiste à un spectacle d’hypnoses et mémoires oubliées, Toledano est choisi pour participer à une démonstration d’hypnose durant laquelle il va se retrouver plongé dans une vie antérieure. Là, il découvrira que ce qu’il a vécu dans ses vies précédentes peut influer sur sa vie d’aujourd’hui. Dès lors, peut-il désormais changer le cours de l’histoire ?

Sarah, hispano-syrienne, vit à Madrid dans l’angoisse. Elle est sans nouvelles du père de sa fille enlevé à Damas. Elle décide de raconter l’année où tout a commencé. Et d’embarquer le lecteur dans le quotidien des jeunes damascènes tout en brossant le portrait d’un pays aux multiples couleurs, aux innombrables arômes, et à la culture millénaire dont aucun dictateur ne pourra museler l’âme romanesque. Un témoignage hors des sentiers battus.

Lectures du mois ::: 89

LA PETITE FILLE QUI VOULAIT VOIR LA GUERRE LE NAOUR-GALLAND GRAND ANGLE

Clémence, 10 ans, doit présenter un exposé devant sa classe. Que choisir ? Alors qu’elle passe devant le monument aux morts de la Première Guerre mondiale, elle découvre le nom de son arrière-grand-père. Et d’interroger non seulement la famille, mais d’aller fouiner dans les archives départementales pour faire connaissance avec cet aïeul. Une manière didactique d’exposer aux plus jeunes, cette guerre dont nous venons de fêter le centenaire.

Profile for Janette Magazine

Janette 42 - Février 2019  

Janette 42 - Février 2019  

Advertisement