Page 84

i rtes © Co x_ me oti a_N

P AF

Jane Doe

« Je viens avec ma vie, et ma vie est dans des cartons. »

Vivian Maier notre muse du mois



L'immortalisation secrète des anonymes 

 1 février 1926 : naissance de Vivian Maier à New York 1932 : sa mère rentre en France, dans son village, natal avec elle. 1938 : elles retournent à New York.  1948 - 1949 : nouveau séjour de Vivian en France, pour vendre aux enchères une propriété familiale. Premières photographies. 1951 : retour aux Etats-Unis. Travaille comme nourrice. 1957 : s’installe à Chicago comme gouvernante auprès de la famille Gensburg. 1959-1960 : entreprend un voyage autour du monde. 2007 : John Maloof achète aux enchères pour 400 dollars l’intégralité des biens de Vivian Maier, dont des milliers de négatifs, de pellicules non développées et de documents audiovisuels. 20 avril 2009 : décès de Vivian Maier er



Photographe inlassable des gens de la rue, morte dans le dénuement, les 150.000 clichés et négatifs qu’elle tint secrets sa vie durant révéleront une artiste majeure du XXème siècle, à l’égal des Arbus et CartierBresson.

y passera une partie de son enfance. En 1938, elles retournent à New York. Vivian travaille comme vendeuse. En 1949, Vivian repart seule en France pour vendre la propriété familiale dont elle a hérité. Elle réalise ses premières photos de paysages et de portraits.

NOURRICE LE JOUR, PHOTOGRAPHE À SES HEURES

ENFANCE FRANCO-AMÉRICAINE De retour à New York en 1951, elle traVivian Maier naît à New York en février 1926, d’un père d’origine austro-hongroise et d’une mère française. Ses parents se séparent alors qu’elle n’a que 3 ans. Avec sa mère elle emménage chez une amie de cette dernière, Jeanne Bertrand, photographe professionnelle et sculptrice, qui les initie à la photographie. Vivian et sa mère s’installent en France, dans le village familial des Alpes. Vivian

84 ::: Les muses de Janette

vaille comme nourrice, puis part pour Chicago en 1957, où elle est engagée comme gouvernante auprès de la famille Gensburg. Elle transforme sa salle-debains en labo photos. 17 ans plus tard, elle quitte les Gensburg pour d’autres familles. Ne pouvant garder avec elle ses quelque 200 cartons et des milliers de photoS et négatifs, elle les entrepose dans un garde-meuble.

Profile for Janette Magazine

Janette 42 - Février 2019  

Janette 42 - Février 2019  

Advertisement