Page 19

l’environnement, qui hante les ingénieurs. Une percée annoncerait là un monde sans batteries ni piles, sans câbles ni prises2. • Mise au pas cadencé ; sans attendre les satellites géostationnaires, les magnétoscopes modernes ont déjà sauté sur l’occasion : ils captent le signal horaire fourni par le câble TV, et se chargent eux-mêmes de la remise à l’heure.

Ces progrès immédiats annoncent une transformation encore plus radicale du paysage informatique : c’est l’ordinateur ubiquitaire, répandu dans l’espace. A l’ordinateur portable succédera la tablette intelligente, elle-même supplantée par le papier digital. Les parois de nos bureaux et maisons seront revêtues d’affichages réactifs, tandis que tous les accessoires électroniques encombrant nos tables de travail, voitures et mallettes, nos agendas, nos ceintures, nos habits et même certaines parties de notre corps deviendront des systèmes de communication à usage général, interconnectés et doués d’une connaissance encyclopédique de nos goûts et habitudes, de notre contexte et de notre position géographique3.

L’avenir de l’informatique n’est plus le super ordinateur, statique et centralisé, mais l’essaim de minuscules agents informatiques – une poussière intelligente –, vaquant à leurs tâches spécifiques dans une perpétuelle agitation, l’agitation de la vie4.

1

G. Colomb – L’idée fixe du savant Cosinus.

2

L. 0llive – Demain la ville sans fil, Sciences et avenir, février 1999, pp. 62-64.

3

A.Van Dam – User Interfaces : Disappearing, Dissolving, and Evolving, Communications of the ACM, Vol. 44, N° 3, March 2001, pp. 50-52.

4

D. E. Culler, H. Mulder – Smart Sensors to Network the World, Scientific American, June 2004, pp. 53-59.

Expérience sur le web La Romandie est un vivier de bonnes idées mais la masse critique de la région est faible. Nous sommes les meilleurs mais les autres ne le savent pas. Notre découpage cantonal et notre esprit fédéraliste ne sont pas toujours des avantages en communication. En mars 2008, livres-pdf.ch a été lancé. Le démarrage a été spectaculaire. Les médias ont bien couvert l’événement. Même la TSR en a fait un sujet, la RSR également. Maintenant la plume est dans le camp des auteurs. La vision du chef du projet, Gérald Conus est, en toute logique : « Tout se passe en ligne ». Ce concept a ses limites. Il faut relancer les auteurs et provoquer quelques rencontres bien réelles. Heureusement, les créatifs ne sont pas forcément des solitaires. Il faut trouver les terrains communs. Là, l’étroitesse de la Romandie

devient un atout. Les auteurs en ligne se déplacent volontiers pour un moment convivial : le pain, le vin, le fromage contribuent à la création littéraire.

Le tout numérique n’est pas l’ennemi de la découverte littéraire. Pour CHF 150.- un écrivain ouvre son compte et diffuse ses ouvrages. www.livres-pdf.ch permet à de nouveaux auteurs d’aller à la rencontre d’un public d’une manière avantageuse, écologique, simple et rapide.

P RI S E D E C O N S C I EN C E

• Vie en communauté ; l’oecuménisme se nomme aujourd’hui USB, pour « universal serial bus ». Ce procédé magique, qui rend la connexion des périphériques immédiate, ne nécessite aucun logiciel d’installation. Il relie tous les ordinateurs portables et leurs accessoires incontournables : graveurs de disques compacts, souris, appareils photo numériques, baladeurs et autres mémoires flash.

19

IROmagazine N°21  

Revue de l'invention et de l'innovation en Romandie

IROmagazine N°21  

Revue de l'invention et de l'innovation en Romandie

Advertisement