Page 30

Mauricie par Raymond Perrin

Pro Organo-Mauricie s’est vu offrir par Cultur3R d’orgue hors des sentiers battus. scènes intérieures et extérieures de la ville de Trois-Rivières, on pourra désormais présenter des concerts d’orgue ou des prestations où l’orgue s’allie à d’autres instruments ou des formations diverses hors des églises de la région, lieu habituel de l’orgue. On peut penser à des concerts extérieurs au Parc des Chenaux (Cap-de-la-Madeleine) sur la scène du Parc portuaire (centre-ville) lors du FestinVoix, ou encore au Parc de l’Île Saint-Quentin. On pourra aussi faire entendre les œuvres avec le roi des instruments à la salle J.-Antonio-Thompson avec l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, ou encore dans les autres salles gérées par Culture3R. Il s’agit en fait d’un « orgue virtuel » utilisant les technologies les plus récentes pour reproduire avec une fidélité étonnante les sonorités des orgues à tuyaux qu’on aura échantillonnés tuyau par tuyau. Acquis auprès de la compagnie Hauptwerk, et utilisant les échantillons de Sonus Paradisi, l’orgue . On a choisi au départ de se procurer quatre instruments très différents : le CavailléColl de Saint-Étienne de Caen, le mythique orgue classique français de Saint-Maximin d’Aix-en-Provence, un orgue néo-classique récemment installé à Velosovo en Slovénie, ainsi qu’un instrument de théâtre Paramount qui servira bientôt pour la présentation de films de l’Office National du Film du Canada pour clôturer la saison 2017-2018 de Pro Organe au Cinéma Le tapis rouge de TroisRivières. Pour cette occasion (le vendredi 4 mai à 19 h) les organistes Claude Beaudoin et Philippe Bournival commenteront par leurs improvisations des films d’animation ou des films muets comme c’était le cas dans les débuts du cinématographe. Pro Organo voit dans l’acquisition de ce nouvel instrument une espèce de nouveau souffle pour son développement tout comme une police d’assurance pour la poursuite de ses activités.

Les orgues les plus significatives de la région sont en effet souvent dans des états de précarité inquiétants. À la cathédrale de l’Immaculée-Conception par exemple, bien qu’on les ait remises en état en 2015 pour la présentation de la Symphonie avec orgue de Saint-Saëns par l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières (OSTR), les orgues souffrent d’un déficit d’entretien criant. Le Casavant du couvent des Filles de Jésus à Kermaria risque fort de disparaître étant donné que le couvent vient d’être vendu. De son côté, l’église Sainte-Catherine-de-Sienne de la paroisse Jean XXIII qui possède le seul instrument mécanique de la région (hormis le petit orgue de travail du Conservatoire) manque de ressources pour entretenir son Létourneau. Seules les orgues de la basilique du Cap-de-la-Madeleine et du Séminaire SaintJoseph apparaissent pour l’instant hors de danger. Mais il y a plus : Les divers concerts présentés hors des églises nécessiteraient souvent un orgue (exemples : la présentation en mai par l’OSTR en version concert de l’opéra Faust de Gounod, ou les divers concerts de chœurs ou d’ensembles instrumentaux de la région présentés en salle). C’est dans cette optique que la corporation municipale Cultur3R a acquis cet orgue virtuel dans le but de le mettre à la disposition non seulement de Pro Organo, mais également des divers partenaires musicaux de la région. L’orgue sera installé au Conservatoire, permettant aux étudiants de la classe d’orgue d’entendre de façon concrète les sonorités des orgues importants de diverses époques et écoles, et d’apprendre à registrer de lors de concerts à l’Amphithéâtre Cogeco. En hommage à l’illustre musicien trifluvien J.Antonio Thompson (une fondation dédiée à la promotion de l’orgue et au soutien aux jeunes dont une partie des fonds a été mise à la disposition de Cultur3R pour ce projet), l’instrument a été baptisé l’orgue virtuel J.-A.-Thompson. « Nul doute que cet organiste qui a marqué l’histoire musicale de Trois-Rivières aurait approuvé une telle acquisition qui assurera la pérennité de notre organisme tout en devenant un atout pour la vie culturelle de Trois-Rivières » déclarait le président de Pro Organo-Mauricie, Me Jean-Éric Guindon, lors du dévoilement de l’instrument en février dernier.

Il faut savoir que les orgues à tuyaux de TroisRivières seront de plus en plus difficiles à conserver en bon état. Page 30

Mixtures, numéro 48, mai 2018

Profile for FQAO

Mixtures # 48, mai 2018  

Mixtures # 48, mai 2018  

Profile for fqao
Advertisement