Page 9

Entre histoire et aventure S i vous n’êtes pas seulement adepte de bronzage et de plages de sable blanc, si vous aimez la nature, si vous avez une âme d’exploratrice ou d’explorateur, si vous aimez l’aventure et les sports aquatiques, cette destination est pour vous. Avec ses récifs coralliens peuplés de poissons tropicaux d’une infinie variété de formes et de couleurs, ses grottes et rivières immergées, ses cénotes qui forment un réseau unique au monde duquel jaillit comme par miracle l’eau, sa nature sauvage, ses plages parmi les plus belles du monde, ses sites archéologiques, la Riviera Maya est une terre d’aventure pour tous les Indiana Jones qui sommeillent en nous.

Un patrimoine remarquable

Lorsqu’on arrive à l’aéroport de Cancun, et qu’on prend la route vers le sud, la première impression qui se dégage, c’est d’avoir débarqué dans une immense station balnéaire. Pour les voyageurs, qui ont connu le Yucatan il y a une vingtaine d’année, à une époque où les hôtels n’étaient pas nombreux dans la région et le tourisme

peu développé c’est un peu un choc. Puis on se rencontre très vite qu’à cette époque la Riviera Maya était peu explorée et que la plupart des superbes sites natures, des parcs naturels d’aujourd’hui, des fameux cénotes et même des sites archéologiques étaient perdus à jamais dissimulés sous une épaisse couche de végétation tropicale qui les rendait inaccessibles. La deuxième bonne surprise est que dans cet espace nature bordé par une mer turquoise, la protection du patrimoine naturel, du patrimoine historique et leur mise en valeur sont devenus une priorité. Aujourd’hui, des plages de sable blanc, somptueuses, classées parmi le plus belles du monde, restent préservées d’une surfréquentation et sont toujours quasiment désertes. De nouveaux sites archéologiques ont vu le jour. Les cénotes, dont seulement une douzaine étaient ouverts à la découverte et à la plongée, sont par dizaines rendus accessibles en toute sécurité à tous les explorateurs en herbe et à tous les fans du film de James Cameron, Sanctum. Proposant ainsi des possibilités d’exploration quasiment infinies que ce soit en nageant, avec une paire

Photo page de gauche, avec ses 42 mètres de hauteur, Nohuch Mul, qui signifie «grand monticule» en maya, est la plus grande pyramide du Yucatán. Ci-dessus, le temple des Fresques du site archéologique de Tulum. A l’intérieur, des fresques dépeignent des êtres surnaturels apparaissants entre obscurité et lumière. Elles constituent l’un des témoignages les plus importants de la période historique des Mayas.

EAU Mag 9

Profile for ROBERT MARGAILLAN

Eau mag - 04/2013  

Au sommaire de ce nouveau numéro du magazine EAU Mag, un grand reportage sur la Riviera Maya au Mexique

Eau mag - 04/2013  

Au sommaire de ce nouveau numéro du magazine EAU Mag, un grand reportage sur la Riviera Maya au Mexique

Profile for eau-mag
Advertisement